Shuki Levy, l'un des deux musiciens
qui ont arrangé les chansons d'
 

 
 
 







Quinze disques d'or et quatorze millions de disques vendus de par le monde pour ce compositeur effacé mais efficace. Son groupe (Shuki et Aviva) s'inspirait déjà des musiques traditionnelles d'Amérique du Sud... rien d'étonnant à ce qu'il ait excellé sur la bande son des Mystérieuses Cités d'Or ! D'Ulysse 31 à Masada, sa comédie musicale, récit d'un chemin jalonné de succès.
 

Biographie

Aviva Paz et Shuki LÚvy Né en 1950 d'un barbier russe et d'une mère israélienne, Shuki Lévy se découvre dès le plus jeune âge une passion pour la musique. Il fera ses débuts sur les scènes de night-clubs en Israël avec son groupe Telestar, avant de tenter sa chance à Londres, où il ne parviendra pourtant pas à percer (de la capitale d'Albion, il ne retient que le souvenir de soirées passées à faire la plonge dans des restaurants !). De retour en Israël, il fonde un nouveau groupe avec Gabi Shushan: Chocolate. Les deux artistes rejoignent ensuite la comédie musicale Hair (précision qui a son importance: c'étaient les deux seuls qui ne devaient pas se déshabiller sur scène !). C'est là que Lévy commence à se rendre compte qu'il n'est pas fait pour les feux de la rampe.
Pourtant, avec son amie Aviva Paz, qu'il a rencontrée sur Hair, il crée le duo Shuki et Aviva dont la
chanson-phare "Seniorina Concertina" se vendra à plus de deux millions d'exemplaires à travers l'Europe. C'est néanmoins en France que les deux artistes connaîtront le plus de succès avec leurs musiques pop influencées par les traditions grecque et d'Amérique du Sud...
Le couple se sépare et Shuki Lévy se rapproche des activités de son ami Haïm Saban, avec qui il avait monté une petite maison de disque à Paris (Saban Records). Résidant désormais en Virginie avec sa nouvelle femme, Lévy envoie ses chansons à Saban qui pousse toujours la carrière française de son petit protégé: Noam Kaniel (rappelez-vous les génériques de Goldorak, l'Empire des Cinq...). Lévy convainc Saban de le rejoindre en Amérique, où il imagine de nouvelles opportunités de l'autre côté du continent, à Hollywood.
Lévy ouvre donc un petit studio dans un coin de la vallée, et l'histoire veut qu'il aie insonorisé son studio d'enregistrement avec de vieux matelas achetés à des Mexicains ! Il commence à composer des musiques pour des émissions télé d'Amérique du Sud, lorsqu'un producteur venu de France lui propose de composer le générique d'un dessin animé nommé... Ulysse 31 ! (Il s'agit bien du deuxième générique français d'Ulysse 31 intitulé "Ulysse revient", et interprété par Shuki Lévy lui-même. Le reste de la bande son est signée Dennis Crockett et Ike Egan). C'est donc Ulysse 31 qui a ouvert la voie à Saban International, la nouvelle société Hollywoodienne destinée à devenir incontournable dans le domaine des émissions pour enfants: le disque "Ulysse revient" et ses dérivés se vendent à des millions d'exemplaires et Lévy enchaîne les contrats avec les majors de la production audiovisuelle. Il compose alors les génériques de Dallas (version américaine), Dynasty, Starsky & Hutch et plus de 200 autres séries ou émissions de télé... les retombées financières ne se font pas attendre.
Shuki Lévy a néanmoins d'autres projets : il rêve d'une production dont il serait véritablement le chef d'orchestre, de l'écriture du scénario au tournage. C'est sans doute cette envie qu'il satisfait avec les Mighty Morphin Power Rangers, sa série qui a immédiatement connu un énorme succès auprès de la jeunesse, et ce à travers le monde. Pourtant, le chemin a été long: il aura fallu huit ans pour vendre les aventures des nouveaux héros aux chaînes Américaines. Avec leurs 300 millions de téléspectateurs réguliers, les Powers Rangers furent une bouffée d'oxygène pour Saban Entertainement, devenue pour l'occasion une société mondiale de divertissement au travers de ses chaînes "Fox Kids", déclinées en plusieurs langues.
Après l'écriture et la réalisation de quelques téléfilms, Lévy s'est attaqué à un projet qu'il dit être le plus ambitieux de sa carrière: Masada, une comédie musicale retraçant la résistance de Juifs assiégés par l'armée romaine dans la ville du même nom, au 1er siècle de notre ère. Dans cette entreprise, Shuki Lévy a été épaulé par d'autres artistes de renommée mondiale: Quincy Jones pour neciter que lui.
Aujourd'hui Shuki Lévy demeure à Hollywood, près de la villa de son compère Haïm Saban, entouré de son zoo personnel, où il compose encore et toujours, lui qui n'a jamais appris à lire les notes de musique.
 

Ce texte provient du site des Mystérieuses Cités d'Or de Gwenaël Longo.
Merci à lui !   :-)
Adresse: http://fly.to/cites.
 


Retour au sommaire des disques et musiques
 

[Retour au sommaire des personnalités] - [Retour au sommaire principal]

Dernière mise à jour de cette page: 14 septembre 2001

Ecrivez-moi !

Regoignez-nous sur Facebook